Lucy & Jorge Orta

Lucy + Jorge Orta (Royaume-Uni / Argentine) présenteront Antarctica vidéo qui accompagne l’installation du Bureau des passeports. Le projet Antarctica concerne des problèmes relatifs à l’environnement, la politique, l’autonomie, l’habitat, la mobilité et les relations humaines. Pour

Lucy + Jorge Orta, l’Antarctique incarne l’utopie : un continent dont le climat extrême nécessite entraide et solidarité, indépendance de la recherche, partage et collaboration pour le bien de la planète. Lieu de blancheur immaculée, il concentre tous les souhaits de l’humanité pour diffuser un message d’espoir aux générations futures. En 2007, grâce à une commande de la Biennale « End of the World » à Ushuaia, les artistes se sont embarqués pour une extraordinaire expédition en Antarctique à bord du vol Hercule KC130. Pendant les mois de février-mars (fin de l’été austral), avec l’aide de l’équipe logistique et des scientifiques résidant à la base antarctique Marambio, les Orta ont mis en place leur installation éphémère, le Village Antarctique. Il se compose de 50 abris- dômes et accueille symboliquement des personnes ayant traversé des frontières pour gagner la liberté circulation. Chaque abri est cousu à la main par un fabricant traditionnel de tentes avec des pans de drapeaux de différents pays, sur lesquels se superposent des vêtements représentant la multiplicité et la diversité des personnes.

Lucy & Jorge Orta

Lucy + Jorge Orta (UK / Argentina) They will show Antarctica video accompanying the installation of the Passport Office. The Antarctica project addresses issues relating to the environment, politics, autonomy, habitat, mobility and human relations. For

Lucy + Jorge Orta, Antarctica embodies utopia: a continent whose extreme climate requires mutual aid and solidarity, independence of research, sharing and collaboration for the good of the planet. A place of immaculate whiteness, it concentrates all the wishes of humanity to spread a message of hope to future generations. In 2007, thanks to a commission from the “End of the World” Biennale in Ushuaia, the artists embarked on an extraordinary expedition to Antarctica aboard the Hercules flight KC130. During the months of February-March (the end of the austral summer), with the help of the logistics team and scientists living in the Antarctic Base Marambio, Orta have set up their ephemeral installation, Antarctica Village. It consists of 50 shelters and domes and symbolically welcomes people who have crossed borders to gain freedom of movement. Each shelter is sewn by hand by a traditional tent maker with sections of flags from different countries, on which are superimposed clothing representing the multiplicity and diversity of people.